Beauté Mortelle 

Ce n’est pas tout d’avoir de jolis yeux, il faut qu’une petite lampe s’allume derrière. C’est cette petite lueur qui fait la vraie beauté.

 0.809907001206532407
 

Sur tes cheveux d’ébène, une étoffe de soie

Une opale miellée sur ta voix

Jusqu’au creux de tes veines, un scintillant pétale

Un papillon nimbé de cristal


Sur l’ombre de ta peau, un nuage de glace

Un flocon satiné qui s’efface

Jusqu’au creux de ton dos, une plume de neige

Des silhouettes brisées d’un cortège


Sur le bout de tes doigts, une poussière d’or

Une rose effeuillée sur ton corps

Sous tes cils, quelques fois, une épine d’argent

Une goutte sablée de ton sang


Un écrin de velours, un bijou miroitant

Un goût âcre d’étain sur ton flanc

Parfum à contre-jour de ta beauté mortelle

Jusqu’au creux de tes reins qui se fêlent


Une perle de feu sur l’éclat de ta joue

Une pierre rubis dans tes yeux

Une poudre vermeille jusqu’au creux de ton cou

Quelques cendres moisies d’un soleil

(13 août 2006)



Meilleurs voeux pour cette année 2009 !!!!!

« Nous ne vieillissons pas d’une année sur l’autre, nous nous renouvelons chaque jour »

   nn5j86vo



Le monde de alarc |
Les écrivants |
Le gagnant |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | l'antre d'obéron
| lecriture
| Mon passe-temps ... la poésie