Petit Ange Eternel

  ifo4wml1

« Le jour où tu es tombé du ciel… »

Gracile rêverie déchirant nos pensées éoliennes

TRaverse la lumièr’ jusqu’au vide abyssal, immortel

AvEugle par ta voix les anges invisibles, en plein ciel

SonGerie d’un ailleurs où ton âme éblouie vole au vent

AffrOnte les déserts, l’horizon musical en chantant

Soit PRince d’avenir d’un million de soleils envoûtants

EternitY

Larmes d’or mirifiques sur nos joues empourprées de chagrin

S’Ecoulent en silence jusqu’au coeur d’un volcan diamantin

ImMarcessibles perles reflétant des sommets vénusiens

MélAnge des saisons, des couleurs d’un peintre musicien

Un veRtige soudain à l’aube d’un destin flamboyant

SilenCe d’un matin qui hurle son chagrin lancinant

CravacHé par les houles d’un manège pris au piège du temps

SoulignAnt ton visage angélique d’enfant si vaillant

Tes rires Lumineux qui pétillent d’amour, pour toujours !

….. Petit Ange Eternel….

30 septembre 2007



Le monde de alarc |
Les écrivants |
Le gagnant |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | l'antre d'obéron
| lecriture
| Mon passe-temps ... la poésie