Je te promets

de Zaho

Image de prévisualisation YouTube

T‘aimerais que je te dise que je t’aimerais toute ma vie
T’aimerais que je te promette toutes mes nuits jusqu’à l’infinie
T’aimerais que je te suive à jamais sans faire de bruit
Et que je comprenne tout ceci sans que tu le dises

Et je ne pourrais te dire ce que je ne sais pas
Et je ne pourrais te donner ce que je n’ai pas
Et je ne pourrais te fuir même si tout nous sépare
Tout ce que je te promets, c’est un nouveau départ

J‘aimerais que le temps s’arrête lorsqu’on se parle
Et qu’apparaisse en plein jour dans le ciel un milliard d’étoiles
Pour que je fasse un Vœu sans que mon soleil se voile
Et qu’on puisse être à nouveau deux sans se faire ce mal

Et je ne pourrais te dire ce que je ne sais pas
Et je ne pourrais te donner ce que je n’ai pas
Et je ne pourrais te fuir même si tout nous sépare
Tout ce que je te promets, c’est un nouveau départ

Et j’aimerais me cacher sous tes paupières
Pour que tu puisses me voir quand tu fais tes prières
Et j’aimerais les casser toutes ces lumières
Celles qui t’empêchent de voir un peu plus clair
Nana nana nana

Mais je ne pourrais te dire ce que je ne sais pas

Et je ne pourrais te donner ce que je n’ai pas
Et je ne pourrais te fuir même si tout nous sépare
Tous ce que je te promets, c’est un nouveau départ

Mais je ne pourrais te dire ce que je ne sais pas
Et je ne pourrais te donner ce que je n’ai pas
Et je ne pourrais te fuir même si tout nous sépare
Tout ce que je te promets baby c’est un nouveau départ



Laisser un commentaire

Le monde de alarc |
Les écrivants |
Le gagnant |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | l'antre d'obéron
| lecriture
| Mon passe-temps ... la poésie