A l’Encre Distillée

Il y a des auteurs qui écrivent avec de la lumière, d’autres avec du sang, avec de la lave, avec du feu, avec de la terre, avec de la boue, avec de la poudre de diamant et ceux qui écrivent avec de l’encre. Les malheureux, avec de l’encre simplement. 

   Vue-densemble-ecran-deau-multicolore_G

  Ecran noir, tapis blanc de charbon

Un manège qui fond, un flocon pris au piège

D’un solfège foncé du nacré d’un cortège…

Tapis noir maculé, écran blanc !

Caresses du plumier d’un vieillard solitaire

Sur les monts aurifères de sa toile de chair.

Gémissements hurlés des bribes de poussière

Empoisonnant l’enfer cravaché de lumière.

Le pinceau englué d’un visqueux goût d’éther

Embaume le mystère d’un parfum somptuaire.

Les huiles encrassées par les crachats amers

D’élégantes vipères grignotent l’atmosphère.

Sous les doigts émaciés du vieillard solitaire

Tel l’éclat d’un geyser, la magie obtempère !

D’épineuses giclées chavirent dans les airs

Sous les coups mortifères de brisures stellaires.

Ecrin blanc, ruban noir enneigé.

Un nappage envouté envolé de sa cage

D’un glaçage trempé du grisé d’un alliage…

Tapis blanc coloré, encre noire !



Le monde de alarc |
Les écrivants |
Le gagnant |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | l'antre d'obéron
| lecriture
| Mon passe-temps ... la poésie